Rechercher
Close this search box.
Cultivons le vivre ensemble en Montérégie : biodiversité et agriculture

Cultivons le vivre ensemble en Montérégie : biodiversité et agriculture

11 Juin 2024

La Fédération de l'UPA de la Montérégie lance une campagne pour promouvoir des pratiques agricoles durables et la biodiversité

Pour marquer le début de sa campagne de sensibilisation sur la cohabitation harmonieuse en zone agricole, dévoilée en mai dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie, en collaboration avec les 12 MRC de la Montérégie et la Ville de Longueuil, aborde le sujet de la biodiversité et de la santé des sols.

À l’origine des plantes et des animaux qui forment la base de l’agriculture et de l’immense variété au sein de chaque espèce de culture et d’élevage, la biodiversité est essentielle pour l’agriculture. Chaque plante, insecte et micro-organisme dans les champs joue un rôle vital et permet d’assurer la santé et la résilience des sols, ainsi que la pérennité des cultures.

Depuis les dernières années, la Fédération de l’UPA de la Montérégie a piloté plusieurs projets ayant pour objectif l’adoption de pratiques agricoles durables pour assurer la pérennité de l’agriculture sur son territoire.

Par exemple, le programme ALUS Montérégie en place depuis 2016 appuie les productrices et les producteurs agricoles de la Montérégie qui souhaitent créer des biens et des services écosystémiques sur leurs terres. Les aménagements réalisés jusqu’à maintenant ont déjà un impact réel sur l’environnement et la qualité de vie de leurs concitoyens.

Par exemple, le programme ALUS Montérégie en place depuis 2016 appuie les productrices et les producteurs agricoles de la Montérégie qui souhaitent créer des biens et des services écosystémiques sur leurs terres. Les aménagements réalisés jusqu’à maintenant ont déjà un impact réel sur l’environnement et la qualité de vie de leurs concitoyens. En Montérégie seulement, entre 2016 et 2023, ce sont 400 km de haies, 275 km de bandes riveraines herbacées et l’équivalent de 13 terrains de football en prés fleuris qui ont été implantés!

Appelés aussi à faire leur part, par exemple en participant au défi pissenlit pour aider les pollinisateurs ou en laissant les feuilles au sol à l’automne, les citoyens sont également conscients de l’importance de préserver la santé de nos sols et de la biodiversité, tant à la ville qu’à la campagne.

Les gestes positifs que nous effectuons sur notre terrain, les producteurs agricoles travaillent à le faire sur des centaines d’hectares en culture. Les comportements des citoyens évoluent, ceux des producteurs agricoles aussi!

Cette campagne, qui se poursuivra jusqu’en décembre 2024 sous le thème Cultivons le vivre ensemble en Montérégie, consiste à mettre en valeur les actions positives et valorisantes effectuées en milieu agricole, en soulignant ce que le citoyen vit dans son quotidien et en comparant cette réalité avec celle du producteur agricole.

La Fédération de l’UPA de la Montérégie remercie les partenaires de ce projet d’envergure régionale : les MRC d’Acton, de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Richelieu, du Haut-Saint-Laurent, des Jardins-de-Napierville, de Marguerite-D’Youville, des Maskoutains, de Pierre-De Saurel, de Roussillon, de Rouville, de La Vallée-du-Richelieu et de Vaudreuil-Soulanges, la Ville de Longueuil et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Ces organismes mettent en commun leurs ressources et leurs efforts afin de se doter de stratégies et d’outils permettant d’assurer un rayonnement régional à cette campagne de sensibilisation.

Ce projet est rendu possible grâce à l’accompagnement et au soutien financier de la Stratégie bioalimentaire Montérégie.

Source : Fédération de l’UPA de la Montérégie

Catégories

07 Juin 2024

Journée subventionnée pour les matériaux secs le samedi 15 juin

Profité de la gratuité des coûts sur les 3 premières verges cubes de matières acceptées à Environnement 360 solution.
Skip to content