Crimes contre la propriété
Crimes contre la propriété
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Crimes contre la propriété

Vous devez contactez la Ville au 450 658-1066. Une requête sera transmise au Service des travaux publics.

La Ville n’est pas en mesure d’intervenir dans ce genre de dossier. Adressez-vous à la Régie intermunicipale de police au 1 888 678-7000. Il y aurait également lieu de contacter votre assureur.

Une personne commet un méfait si elle brise, détériore volontairement, empêche, interrompt, ou gêne l’emploi légitime et sécuritaire des biens appartenant à une personne, un établissement, une municipalité.  Le fait de rendre dangereux, inopérant ou inutile un bien est également considéré comme un méfait.

Il s’agit de l’infraction commise lorsqu’une personne prend un véhicule à moteur qui ne lui appartient pas sans l’accord du propriétaire, en ayant l’intention de le conduire ou de l’utiliser. Cela dit, le seul fait de se trouver dans le véhicule en sachant qu’il a été pris sans l’accord du propriétaire est suffisant pour constituer une infraction.

La Ville n’est pas en mesure d’intervenir dans ce genre de dossier. Adressez-vous à la Régie intermunicipale de police au 1 888 678-7000. Il y aurait également lieu de contacter votre assureur.

Vous devez contactez la Ville au 450 658-1066. Une requête sera transmise au Service des travaux publics.

Selon le Code criminel canadien, une introduction par effraction se définit comme étant l’intrusion dans une maison ou d’un endroit privé pendant la journée ou la nuit avec l’intention d’y commettre un crime. Au Québec, c’est considéré comme un crime grave. Les entrées par effraction ont de nombreuses conséquences négatives pour les victimes, autant financières et psychologiques.

Une « invasion de domicile » est un terme général qui désigne de nouveau l’introduction par effraction dans une maison mais avec l’intention directe de commettre un vol et/ou de terroriser les gens qui y habitent. Bien que les invasions de domicile puissent entraîner une perte financière importante, l’accent est davantage mis sur les terreurs psychologiques. Bien que les deux infractions partagent des similitudes, elles restent très différentes ; la notion d’invasion de domicile implique que les résidents soient présents, alors qu’une introduction par effraction se produit généralement quand le ou les résidents sont absents. Si vous êtes victime d’une introduction par effraction, appelez la police immédiatement. Si vous êtes victime d’une invasion de domicile :

  • Restez calme
  • Ne résistez pas
  • Essayez de mémoriser le plus d’informations possible sur le ou les agresseurs
  • Écoutez tout ce qu’ils disent et comment ils le disent et dès qu’ils sortent
  • Composez immédiatement le 9-1-1

Besoin d'aide ?

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous contacter

Skip to content