Carignan souhaite construire un sentier récréotouristique sur l’emprise ferroviaire du MTQ

Carignan souhaite construire un sentier récréotouristique sur l’emprise ferroviaire du MTQ

21 Jan 2021
voie ferrée

La nouvelle piste multifonctionnelle pourrait offrir différents types d'activités, comme le vélo (Route verte), le vélo à pneus surdimensionnés, la raquette, le ski de fond, etc.

La Ville de Carignan souhaite aménager un sentier récréotouristique (parc linéaire) sur l’emprise ferroviaire désaffectée du ministère des Transports du Québec, majoritairement située entre les rues Henriette et Gertrude, afin d’offrir une piste cyclable et multifonctionnelle en été et des activités de raquette à neige, ski de fond et vélo à pneus surdimensionnés en hiver. La piste cyclable actuelle, traversant Carignan par les tronçons Est et Ouest de la rue Marie-Anne ainsi que par la rue Lareau, serait quant à elle conservée, mais sous un aspect plus « local », c’est-à-dire pour une utilisation par les citoyens habitant à proximité.

Cette entente permettrait à la Ville de détourner la Route verte et ainsi préserver la sécurité et la quiétude des résidents de la rue Lareau et des tronçons Est et Ouest de la rue Marie-Anne qui sont dérangés par la vitesse des cyclistes de performance ou en transit. Cette modification de tracé est également requise en raison des travaux futurs pour la nouvelle école primaire et la maison des aînés dans le secteur Centre. « Nous ne pouvons pas conserver la Route verte à cet endroit en raison de contraintes de sécurité. Il serait négligent de notre part de faire se côtoyer les camions de construction et les cyclistes de la Route verte », a observé le maire de Carignan, M. Patrick Marquès.

« D’autre part, je suis d’avis que la sécurité des cyclistes à l’intersection du chemin Bellerive serait mieux encadrée si la Route verte était détournée. En effet, la traverse actuelle à l’intersection de la rue Marie-Anne est étroite, désaxée et la visibilité est limitée. De plus, de nombreux cyclistes ont tendance à négliger leur sécurité en assumant que le chemin Bellerive est une petite rue locale alors qu’il supporte un volume de plus de 2 600 voitures par jour. Cette problématique serait corrigée si le tracé de la piste cyclable était reconfiguré au niveau de l’ancienne emprise ferroviaire, puisque l’espace est dégagé et la chaussée est surélevée à cet endroit, ce qui assurerait une meilleure visibilité », a-t-il conclu.

Aménagement

L’aménagement de cette nouvelle piste cyclable serait planifié en concertation avec la Ville de Chambly qui procède actuellement à des aménagements cyclables dans l’emprise ferroviaire du MTQ sur son territoire. Pouvoir se raccorder à la piste de Carignan constituerait un avantage pour Chambly qui ne verrait plus ce volume de cyclistes emprunter ses rues locales. De plus, pour les cyclistes, l’utilisation de l’ancien pont ferroviaire serait une solution plus intéressante pour franchir la rivière, plutôt que devoir faire un détour par la passerelle existante et la rue Saint-Joseph.

Si le projet se réalise, la Ville de Carignan a prévu installer de l’équipement municipal aux extrémités de la voie ferrée pour éviter le passage de motoneiges et de VTT sur la nouvelle piste cyclable.

Avantages reconnus par Vélo Québec

La Ville de Carignan a obtenu un avis favorable de la part de Vélo Québec quant au déplacement potentiel de la Route verte sur l’emprise ferroviaire de son territoire. À ses yeux, le déplacement du tracé au sud de la piste actuelle présenterait de nombreux avantages :

  • Le nouveau tracé serait entièrement situé en site propre, ce qui crée un cadre plus agréable et sécuritaire pour les usagers;
  • Les cyclistes empruntant la Route verte pour traverser Carignan (les cyclistes en transit et les cyclosportifs) ne passeront plus sur les tronçons résidentiels de la rue Marie-Anne;
  • La piste cyclable actuelle donnant sur la rue Marie-Anne pourrait être conservée, mais deviendrait un lien a vocation locale;
  • Le nouveau tracé pourrait créer un lien cyclable direct avec la Route verte du côté de Chambly;
  • Advenant le déplacement du tracé de la Route verte sur la voie ferroviaire désaffectée, la nouvelle piste cyclable pourrait potentiellement être admissible au programme d’aide financière pour la Route verte, ce qui permettrait de financer une partie des travaux d’aménagement. En effet, le Programme d’aide aux infrastructures de transport actif (Véloce III), géré par le MTQ, offre une aide financière pour 1) le développement de la Route verte et ses embranchements, 2) l’amélioration des infrastructures de transport actif et 3) l’entretien de la Route verte et de ses embranchements.

 

http://www.routeverte.com

Demandes au MTQ

Ayant déjà fait une approche par résolution en janvier 2020, la Ville de Carignan réitère sa demande au ministère des Transports du Québec cette année.

La seconde résolution a été entérinée par le Conseil à la dernière assemblée publique le 13 janvier dernier.

Catégories

16 Sep 2022

*Rappel : formation de gardiens avertis ce dimanche 18 septembre

Ce programme permet aux jeunes âgés de 11 à 15 ans d’acquérir les techniques élémentaires de secourisme pour prendre soin des enfants.
Skip to content